TRIUMPH 1200 TIGER EXPLORER

 
 
Faisant suite à mon retour d'experience voici quelques  usures Normales, Anormales et Defauts.


Shimmy :
Depuis l'achat , j'ai une sorte de petit shimmy au guidon à vitesse stabilisée. Je le ressens egalement à basse vitesse et c'est "déstabilisant"  dans un virage de montagne en épingle. En ligne droite si je lache le guidon, c est idem. Cette oscilation du guidon, qui n'augmente pas en fonction de la vitesse, reste stable dans son ondulation. Rien a voir avec un guidonnage.
Peut etre un defaut de pneus, peut etre un jeu , peut etre un équilibrage, peut être la  bulle haute et les pare mains ??? ceci dit, sur ce dernier point, vu que l'effet est ressenti aussi a basse vitesse, il serait étonnant. De plus, j'ai pris les options en origine en me disant comme Fernand Raynaud : c est étudier pour ! Donc adapté pour l'ensemble, sinon autant monter n'importe quelle adaptation made in ailleurs. Et puis, je n'ai jamais eu ce phénomène sur des motos. Même pas avec mon vieux 1100 XS, monté avec grosses sacoches semi rigide et pare brise style california, pourtant les amortisseurs n'etaient pas ceux de maintenant et le cadre pas aussi rigide (http://jicre.wifeo.com/yamaha-1100-xs-.php).
Premier changement de pneu (c est peut etre un defaut) en Ecosse. La monte Metzler est changée par des annakee 2 et meme phénomène.
J'en parle a mon conce de Dardilly qui est semble très a l'écoute du client. Il refait un équibrage des plus parfait et pointilleux, et vérifie les jeux de direction et autres. Rien d'anormal !  J'en profite pour modifier les réglages d'amortisseur qui améliorent encore un peu. Mais c est toujours désagréable de lacher le guidon et de voir la moto qui vibre, même si la trajectoire reste droite.  Vous me direz , un guidon c est fait pour mettre les deux mains. OUi mais les ondulations se ressentent aussi avec les deux mains sur le cintre..et secundo, une moto a ce prix là doit être PARFAITE et pour moi j'ai le sentiment d'un défaut.
Je regarde une nouvelle fois au niveau du bras oscillant cardan. Je constate, en tenant fermement la roue arrière, et en effectuant un effort dans un mouvement de va et viens latéral, un léger jeu. J'en parle a mon conce qui me dit que ce jeu est normal. Il me fait tester celui d'une moto neuve et il a raison. C'est idem.  Donc c'est un jeu de fabrication normal. Moi, ça m'étonne que le fabricant prevoit autant de jeu sur un élément qui joue sur la rigidité. Je sais que le jeu est l'âme de la mécanique mais quand même, ce n'est pas une pieces qui chauffe, et il y a une difference, si je me souviens bien de ma formation de micromécanicien, entre les tolérances d'usinage d'un un jeu h7 G6 et h11 c11 ! 
En tout cas il serait intérressant de calculer quel serait l'effet d'un désaxage de 0.1 mm sur un véhicule en mouvement. Quoique, si ce mouvement venait du jeu, il devrait donc augmenter avec la vitesse, ce qui n'est pas vraiment le cas.
J'avais donc pensé aussi a un effet de résonance d'une onde emise par la rotation du cardan. Mais bon, ce n'ai pas ma premiere a cardan et je n'ai jamais eu ça non plus ! même pas avec mon XS de 80. Alors  avec les trente ans de progrès technologique qui les sépare, je n'y crois pas
Les pneus donc  ? étonnant,  je suppose qu'avant la mise sur le marché , elle est testée dans tous les sens par des pilotes d'essais idoines. 
En tout cas,  et apparement , je ne suis pas le seul car Triumph Lyon qui semble à l'écoute des clients (surtout lors de l'achat) me dit que ce n'est pas de chance, qu'il y a eu ce probleme sur 10% des moto et qu'ils ne peuvent rien faire ..en gros , pas de chance , dans le Q ..Lulu !
 Je viens de trouver sur le net,  un gars qui a le même soucis et qui a mis cette video en ligne  :

 

Il ya quelques jours que j'ai monté des annakee 3 et le phénomène est devenu moins pefectible. A voir !
Certes je perds un peu de polyvalence pour le "tout chemin" car comme il est dit dans la pub Triumph .. : "aussi a l' aise en ville que dans la toundra" ..  

Aujourd'hui 22/09/2017, alors que j'ai peu roulé avec mon Triumph pour des raisons personnelles et le fait que je roule aussi avec mes autres motos, je reprends le Triumph pour une virée en Espagne. Le pneu est usé mais pas naze. Le but, les bardenas en descendant sur Perpignan par les petites route, de traverser les Pyrénées d'Est en Ouest pour descendre sur Tudela. Du coté du Tourmalet, je commence a sentir en augmentation ce shimmy qui m'exaspère depuis quasi le début. Je mets sur le compte sur les pneus dont l'usure s'est accélérée. Les villes traversées sont des faibles importance et il ne faut pas compter sur un magasin de moto. Je continue jusqu'a Pampelune en passant le col de LARRAU, où je trouve un concessionnaire Martin Moto qui peut me remonter dans l heure des Tourance Next. Moto dans l'atelier il me fait signe de venir. Il me montre un jeu important en latéral de la roue avant . diagnostique : roulements HS.
Le compteur affiche 51 296 kms. Impossible d'avoir de la dispo malgré divers démarches. Suis bloqué jusqu'au mercredi le temps de se faire livrer (nous sommes vendredi soir) . Je reprend la moto pneus neufs et roulements neufs. Je constate que je n'ai plus aucune vibration. Je pourrais
Dois je en conclure que les roulements avaient un soucis a l'achat de la moto ?  
Je verrai a l'usage, mais pour ceux qui ont ce soucis, c est une piste a suivre !

Bien plus à l'aise du coup en ville. Mais ça passe encore.

 
Casse soupape :
Dès l'achat, je trouvais au moteur un bruit pas très mécanique.
C'est ma première de cette marque et un modèle qui vient de sortir. Signalement mon vendeur Triumph qui annonce rien d'anormal. J'avais déjà ouï dire de quelques problèmes de culasse mais après signalement au vendeur qui me dit que ce bruit ne semble pas anormal, je continue mon usage habituel.
J'ai commencé de penser que je n'avais pas tord quand un bruit de claquement me surprend. Je débraye, appuis aussitôt sur le coupe circuit et vais me stationner en roue libre. Un appel à l'assistance triumph (sous garantie) qui la ramène au concessionaire.
A l'ouverture moteur, le mécano constate les dégats. Une soupape cassée et plantée dans le piston.
Je n'ai pas de photo, le concessionaire ayant peur d'une mauvaise pub, refuse. Perso, je crois que la mauvaise pub se fait en cachant les choses, en laissant les on-dit raconter n'importe quoi en deformer les faits et la vérité. La bonne se fait en assumant les pannes et en resolvant les problèmes pas en les laissant pourrir. 
A la finale la culasse changée par un nouveau modèle et un piston, une chemise... bref le truc classique pris en compte sans soucis par la garantie Triumph.



Embrayage :
Lors d'une balade du coté de Cahors, une vibration importante au démarrage se faisait sentir sans aucun autre signe particulier. Comme des à coups multipliés par dix d'un embrayage qui broute. La moto vibrait tellement que les potos derrieres moi entendaient parfaitement les bruits de claquement. On aurait dit un problème de cardan, mais une fois en circulation plus rien.  Je file jusqu'a Triumph Toulouse pour savoir s'il n'y avait pas de risque de blocage de la roue ne sachant d'où cela provenait. Un essai par le mecano qui ne constate rien car le phénomène etait encore aléatoire. Le chef d'atelier me confirme d'aucun retour de cet ordre, me déclare qu'a sa connaisance aucun probleme de blocage n'avait été engendré, et m'invite a prendre contact avec mon mécano à mon retour. 
Les kilomètres passant , l'embrayage commençai à brouter au démarrage et au passage des vitesses en montée et descente. J'ai compris que le hic venait de là. Mais qu'est ce donc ? pas une usure normale c'est sur !
sur le retour, ce qui devrai arriver, arriva ! L'embrayage lache ! plus une goutte d'huile dans le bocal et pas de fuite apparente. Je fini le chemin au regime.
Dépot chez Moto Racing Service à Limas  en qui j'ai confiance . Fini les gentils juste bons à prendre les chèques.
Démontage et constat. Fuite du recepteur. Le looked est avec l'huile moteur, mais pas que ! Un ressort d'embrayage n'est plus dans son logement. Bizarre... la cause est ignorée mais le seul démontage que j'ai pu avoir est celui par Triumph lyon suite à la casse de la soupape.
Fort heureusement l'incident est réparé sans avoir a changer la cloche d'embrayage qui est marquée (merci Mika) et donc à frais réduits.
      
par chance les disques d'embrayage n'ont rien et ne sont pas usés. 

FREIN ARRIERE :
50 000 kms
En manoeuvrant la moto à l'arrêt je perçois le bruit d'un frottement à l'arriere. Je lève la moto pour mettre en roue libre. L'un des piston est grippé. Cela me coutera un jeu de plaquette, un kit de reparation pour l'etrier et un disque. 

 
 
BRICOLAGE  :
 
Ampoule anti brouillard
Apres quelques années une ampoule anti brouillard cramée. Sauf erreur de mon revendeur Triumph le prix de celle-ci est exhorbitant. J'ai cru a une erreur de de virgule ou de zero, puis j'ai pensé a une ampoule extra ordinaire avec un petit transfo , ou connexion hyper speciale voir un ensemble a l interieur indemontable avec deflecteur incorporé. Que nenni de tout cela. C'est une H3 avec une cosse des plus banales mais de petite dimension qui la rend incompatible avec des ampoules de base. Il suffit donc d'acheter une ampoule H3, une petite cosse et de faire la modif soi-meme. Le tout pour une somme inferieur a 4 euros.








Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement