ALLEMAGNE
Quelques villes de passage
 
 
COLOGNE / KÖLN
Hebergement Hotel LUDWIG a proximite du centre ville a 100metre de la gare . Impecable pour le stationnement de la moto qui est remisée dans une cour privée . Mais 105 euros avec le petit dejeuner (mai 2013)

avec ascenseur


Quelques verres à la foire aux vins


Belle Cathedrale, vieille ville .


et rues désertes le soir


BERLIN
page spécifique
http://jicre.wifeo.com/berlin.php

DUSSELDORF
J'en ai pas retenu grand chose.
Lors de notre passage, beaucoup de rues étaient en travaux. C'est très étrange d'ailleurs car à quelques pas il y a cette grande artère garni de magasins de luxe..


Je m'attendais a voir des monuments beaucoup plus typiques et anciens. Mais l'agglomération est immense et nous n'y avons passé qu'une soirée.











Lübeck

la ville des cônes.
Oui , vous savez ces cône oranges et blancs qui servent au balisage des chantiers.  C'est ici, à l'origine,  qu'ils etaient fabriqués. ceci dit, je n'ai pas vu la manufacture.

Nous passons la nuit à l'hotel Baltic. Grande chambre proche de la gare. Chambre N1 silencieuse et tres vaste au rdc face à l'entree,  ideale pour décharger nos lourdes sacoches . 82 euros petit dej compris (mai 2013).
Nous ne ferons qu'un petit tour dans la ville fatigués par la  route. Nous venons de passer la journée sous une pluie torrentielle et galérer pour sortir de cette ville de Hambourg ! Sans parler de l'autoroute qui n'a rien a voir avec la discipliné qui va a Berlin. Quasiment pire qu'en France, c'est dire ! 
Dommage car je pense qu'il y a des choses à voir, et cette ville ancienne doit mériter que l'on s'y attarde.  Nous n'en parcourerons que quelques rues jalonnées de batiments en briques rouges avant d'aller nous restaurer.









Le nid d'aigle
sur le Kehlstein à Berchtesgaden.
En 33 de 1900 un chef de partie dont je ne citerai le nom décida d'élire résidence au Berghof au pied du nid d'aigle, piton rocheux escarpé.  En 37 du même siècle, sous les ordres de Bornmann, pour l'anniversaire des 50 ans du chancelier, l'ingenieur F Todt eut la responsabilité de la construction de route qui  mène en haut de ce piton, et d'un batiment pouvant servir de centre de conférence pour le partie. Ceci fut fait dans des conditions pour les ouvriers à faire rugir tous les syndicalistes de la terre.Jour & nuits, par 2 000 hommes,  la route et le batiment,  avec les conditions climatiques liées à l'altitude ( l'esplanade est a 1700 m), furent construits en 1 an, malgré certains travaux stoppés en hiver (sans doute pas par empathie mais par possibilité).   Une distance de 6.5 kms taillées à flancs de montagne, 5 tunnels percés. Mais il ne s'agit que de l'arrivée a l'esplanade où font maintenant demi tour les cars qui nous y transportent, de Hintereck,  en 20 mns pour une hum hum "modique " somme. Ce trajet peut, pour les courageux et ceux qui ont du temps , être fait à pieds mais il y a quand même 800 mètres de dénivelé. Ensuite un autre tunnel est creusé dans la montagne sur 300 mètres pour mener a une rotonde et l'ascenceur. Ce dernier de grande contenance est une oeuvre en lui même. Il est recouvert à l'interieur de bronze poli (photos interdites) . Il nous élève encore de 124 mètres.  De là haut, une vue imprenable sur  360° par de là les montagnes et les vallées, jusqu'a Salzburg.

MUNICH
München
dans le texte.
Sise en Bavière, 3eme ville d Allemagne par le nombre d'habitants. Le nom de cette ville n'est inconnu de personne. Nous faisons souvent la corrélation avec la "fête de la bière". Nous, NON ! Ce n' est que pur hasard si nous passons a 20 kms de cette ville et que nous sommes première semaine d'octobre. Nous revenons d'une virée au tyrol, alors vous voyez, ça n'a rien a voir.
http://jicre.wifeo.com/autriche-.php
Quand même, nous demandons à voir.
20 kms de plus ou de moins... une nuit d'avance... tout ce qu'i nous faut.
Pour ma part, j'imagine la ville assaillie de soiffards estrassés, aux terrasses gueulardes et enivrées et des rues envahies par des groupes d'invidus excités. Tout ce que je n'aime pas et que je fuis habituellment, préférant la beauté des espaces naturels et leur sérénité.
Nous arrivons et la ville infestée de touristes mais calme. Nous choisissons un hotel en centre, puis bagages posés nous ressortons visiter. Munich je vous le dis, vaut le coup, même en dehors de l'Oktoberfest ! Un riche patrimoine architectural et historique , de la tradition, de l'animation...il y fait bon s'y promener. (Les photos dans le diaporama ci dessous).
Maintenant l'heure tardive nous invite à voir ce qu'est cette fête. Nous croisons beaucoup de gens en habits traditionnels (jeunes et moins jeunes), mais apparemment cela ne se déroule pas dans la ville, mais à l'écart. Pas très loin puisque nous mettrons 20 minutes à pieds. De premiere abords, cela ressemble à une fête foraine genre " Foire du Trône ", mais 4 fois plus grande. Il y a des manèges, mais aussi des tentes immenses à l'entête de brasseurs connus et dédiés à la musique et la boisson. Pour y entrer il faut faire la queue. Nous sommes en plein milieu de la semaine et malgré cela , il y a une foule immense, mais l'ambiance est bon enfant. Nous perçons la foule et constatons que l'un de ces espaces est accessible. Nous pénétrons tant bien que mal, sans pouvoir acceder à l'intérieur proprement dit, et commandons deux bières. 15 euros ! ce sera donc la seule bière que nous consommerons. Franchement, je n'aime pas cette ambiance bruyante et pour ma part ininterressante. Nous finirons la soirée en arpentant les allées, croisant ça et là quelques individus titubants et absorbés par leur propre monde intérieur. 
     

SCHWANGAU

Commune de Bavière, cette ville est célèbre dans le monde entier par l'image de ses  châteaux. d'un coté , le plus connu,  celui de  Neuschwanstein et de l autre, celui de   Hohenschwangau au dessus de la ville. Nous avons staionné la moto au parking, puis après quelques pas vers la billeterie nous décidons à cause du flot de touristes d'abandonner la visite. Nous sommes pourtant fin de  1ere semaine d octobre.
 
TRIBERG
En foret noire cette petite ville d'environ 5 000 habitants est surtout connu pour sa chute d'eau  qui est l'une des plus hautes d'Allemagne. En sept cascades consécutives, elle dévale 163 mètres. L'accès au site est payant, mais vous pouvez y accèder après les horaires. Nous dormirons en ville dans un hotel d'un autre temps sur la Hauptstrasse, au décors vieillots mais bien accueillis et propre avec abris pour la moto à l'arrière.


Le Saut du Cerf en Forêt Noire
Sur la B31, à 8.2 kilomètres de Birklehof en direction de Kitchzarten, sur la route du val d'enfer ( Hollentall ) on peut voir la statue commémorative du saut du cerf autrement dit :  Le Hirschensprung. Le cerf en bronze qui surplombe la route encaissée, rappelle qu'un cerf a échappé aux chasseurs en sautant d'une paroi à l'autre. Si la légende est vraie, je me demande si la statue n'est pas simplement en la mémoire du cerf qui a du se vautrer comme une buse en bas de la falaise. RIP
 






Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement