LES ALPILLES
LA CAMARGUE

 
 
 
La petite semaine de congés de début juillet approche.
Nous pensions errer dans le Sud-Est, mais les températures caniculaires nous font changer notre fusil d'épaule. Nous décidons d'établir un point fixe et de visiter la région, selon l'humeur quotidienne.
Il reste 5 jours pour trouver un hebergement. Vive internet, car nous aboutissons rapidement pour un gite, avec piscine, sur la commune du Paradou en plein milieu des Alpilles.
Nous avons envie de pas arriver trop tard et nous choisissons la RN 7, que nous quittons rapidemment apres Vienne pour une Départementale plus adaptée à la moto : la D86.
Nous sommes partis fin de matinée, nous arrivons donc à notre Résidence Odalys Le Mas des Alpilles vers les 17h00 sous les applaudissemlnts des cigales.
L'accueil est sympathique et chaleureux. L'etat des lieux et l'inventaire sont rapides à faire, les appartements ont deux ans. Les lauriers roses servant de haies des rez de jardin n'ont pas encore poussés. Les vacances scolaires n'ont pas débutées, tout n'est pas occupé et la résidence est calme. Nous ne serons ennuyés que par les moustiques. 
Le lendemain.....jour de repos. On est en vacances OUI ou MERD... Alors pas de moto ! Promenade dans le petit village d'environs 1 500 âmes qui comprend une poste , une superette , un boucher, et un boulanger... Les rues sont bordées d'arbres et de lauriers roses en fleur.
Nous pousserons notre promenade jusqu'au reste des tours de Castillon datant du moyen age et dominant la vallée du haut  massif de la Pène.   

Pour les achats de fruits et légumes à tarif interessant, nous irons au VERGER DU PARADOU situé juste à coté (route Aurelienne).
Puis, comme chaque fin d'apres midi , nous finirons dans la piscine (non chauffée en cette période , mais eau à 30°).
Un regret pour la petite salle de sport contenant , 1 tapis, 1 velo1, 1 rameur, 1 eliptique, causé par le manque d'aération ou de baie vitrée ouvrante.


3 éme jour. Malgré la chaleur, nous décidons de prendre les motos.

Direction la ville voisine 7 kms plus loin, je nomme LES BAUX DE PROVENCE.
Toujours aussi magnifiques, et d'autant plus qu'en début de matinée, il n'y a pas un chat ... nous en sommes fort aise car dans cette enceinte où ne vivent que 22 habitants, elle est parcourue chaque année par plus qu'un millions et demi de visiteurs . La tranquilité est comme le monde monde, elle appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Vous verrez sur l'une des photos un minerai de Bauxite. De cette roche est extrait l'aluminium. C'est en 1821 que le chimiste Pierre BERTHIER, à la recherche de minerai de fer pour l'industrie lyonnaise,  decouvre que le sous sol en regorge. Elle est extraite jusqu'a épuisement à la fin du 20 ème siecle .

Nous remontons sur les motos pour quelques centaines de mètres. 
Des carrières ! hum .. combien l'entrée ?
hum, + de 10€/personne ..pour visiter une carrière; Heureusement mon Bouisbouis national m'avait dit que c'etait à voir .. alors, nous y allons !
Chouette, premier point sympa, il fait frais.
Nous retrouvons dans une salle immense, parsemée de piliers tout aussi énormes de 14 mètres de haut. Nous sommes dans le noir mais nous voyons parfaitement car des scénes diverses sont projetées sur les murs et le sol. Nous nous trouvons dans une salle de cinéma géante. C'est simplement splendide et nous oublions vite les quelques sesterces abandonnés à la caisse. Les images sont de grande qualité et l'endroit devient féérique. Un voyage qui accompagne les peintres de la renaissance et Jules Verne. Cette Carrière de spectacle multimédia, équipée de 70 vidéo-projecteurs, anciennement utilisées pour l'extraction du calcaire blanc est maintenant nommée Carrières de Lumières.
je vous laisse decouvrir quelques extraits en images et vidéo.
 
nous en ressortons tout zen, avec une seule envie... continuer de rêver.
Alors, pourquoi s"en priver .



..... quelle chaleur , mais quelle chaleur ... heureusement, ce sera comme d'hab au retour >>>> direction piscine :o)

Apres une journée repos, farniente, enfin quand je dis repos farniente .... nous avons quand même été courir sur les petites routes du coin ...jusqu'à passer à coté des aqueducs et du moulin de Daudet à Fontvieille. Pas de chance Maitre Cornille n'etait pas là. Sans doute était il occupé à livrer son platre .
Nous y retournerons plus tard.

 


Nous y sommes alors parcourons la ! 
je parle de la Camargue.


En rentrant nous passerons devant l'abbaye Saint-Pierre de Montmajour sans la visiter. Le tarif semble prohibitif. 


La fin des vacances approche. Nous aurons profité de chaque instant sous ce soleil camarguais.
Demain, il faut reprendre la route et c'est toujours la canicule. Les touristes en voiture nous voyant sur les motos pensent que nous avons la vie belle sous ce soleil . Ils se meprennent un peu. Certes le plaisir est là mais par ces fortes chaleurs c'est limite. Nous n'en sommes pas a rouler en tee shirt. 38° à l'ombre. Et nous en plus d'être revêtus mode etuve, et nous captons, non seulement avec nos casque, blousons, gants, pantalons et bottes, les rayons directs du soleil mais captons également par le bas la chaleur de l'asphalte (fondue par endroit).


Nous décidons de partir sur le coup des 6H00, à la semi-fraiche. 

Nous roulons vers le Nord ..> Lyon !
Température idéale. Nous croisons sur le chemin deux bergers qui emmenent des moutons paitre un peu plus loin dans les montagnes. :o( L'appareil photo est dans le top case ....
Evidemment la remontée ne se fait pas au plus rapide .. Y encore des choses a voir sur le trajet.

Notamment GORDES

et ROUSSILLON

Nous ferons un petit déjeuner des plus copieux du coté de Sault .
 
Jusque là , ça allait , mais la fin du trajet fut galère. La chaleur faisait son oeuvre et commençait a nous liquéfier. Il a fallut, à l'approche de Vienne, faire plusieurs haltes pour nous désaltérer. 

Nous avons quand même un peu regretté le petit air de la Camargue. Difficile de fermer les yeux et recupérer de la fatigue dans l'appartement sous le toit. 04H00 du matin, pas un souffle d'air et 35° . 

 





Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement