GNOME ET RHONE
125 cc    type R4C
 
Non ce n'est pas l'association d'un Farfadet et d'un fleuve lyonnais, mais bien d'une marque de moto apparue dans les années 40 qui,
15 ans après, sortait ma moto de l'usine.
Notez que je pourrais utiliser le terme Vélomoteur qui dans le jargon adiministratif actuel correspondrait à motocyclette légère.
Légère..légère..légère  comme aurait dit notre cher professeur Triphon qui nous vantait une certaine huile à base d'héliotrope. 
 

C'est donc un Vélomoteur 125 (123,54 cm3), 6 poneys, 7.1 à 1 en compression, et un regime maxi de 5 900 tours qui font marrer mon 500 RG. Pas grave, comme dirait Brel, un moteur a deux temps c'est beaucoup plus troublant , c est beaucoup plus troublant mais beaucoup moins charmant qu'un moteur a quatre temps, qui s'offre encore le temps, qui s'offre encore le temps de s'offrir des détours du coté de l'amour la lala la .. promis je le referai plus ... 
Elle est equipé d'un embrayage 3 disques garnis comme une choucroute et de frein à tambours. Les pneus sont pour l'avant du 24x2.375 et sous le porte bagage 25x3. Un reservoir carburant d'une capacite de 11.8 L ... Vitesse de pointe ... non ça on ne dit plus mais vous verrez bientot que mon feu rouge s'éloigner.
Je dis ça , je dis rien !

Je lis dans la notice d'entretien que le graissage moteur s'effectue en mélangeant une certaine quantité d'huile minérale à l'essence. Fort heureusement la precision apportée a la fin indique 5%. Il faut de l'huile minérale pure et proscrire les huiles végétales telles huiles de ricin ou compound.
Pour mieux comprendre voici sortie du photomaton.

A ce jour, pas eu le temps d'aérer le monstre. D'ailleur, j'aimerai bien refaire deux trois chose. La premiere le chrome de la roue avant.
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement