L'AUTRICHE
et le
TYROL

 
 
En sortant du Liechtenteim Lisstentein   Liechtenstein, nous pénétrons sur le territoire autrichien, où là encore, comme en Suisse, nous sommes soumis à une taxe pour l'accès aux voies rapides qui facilitent certaines liaisons. Je m'acquitte de ce paiement dans une station service à la frontiere. Rien à dire, je prends celle à validité de 10 jours pour un tarif spécial moto,  soit la somme de 4,80 euros.

Depuis ce matin nous avons fait, le saint Gothard, San Bernardino (http://jicre.wifeo.com/suisse-col-de-la-furka.php ). et nous nous rendons à Innsbruck, soit un peu plus de 500 bornes. Nous empruntons maintenant la SILVRETTA (route à péage).  La vallée réserve un accueil favorable aux motards puisqu'elle se nomme la vallée du MONTAFON.
De Bludenz, nous passerons PARTENEN d'où débute une superbe route  à lacets qui ferait dire au meilleur cordonnier : de quoi qu'elle s'melle". 

Nous virevoltons de montagnes en montagnes, tel un colibris allant de fleurs en fleurs. Ouais,  c'est ça, je t'en foutrai des colibris de 300 kg.. Vous énervez pas ! Ce n'est qu'une image pour exprimer notre facilité déconcertante à passer tous ces cols. Donc je disais , de virolos en virolos où je laisse quelques traces de pneus. haaaa non,  pas sur la route, et rien a voir avec les virages.. c'est due aux haricots blancs du petit déjeuner. Je changerai a l'arrrivée par un Metzeler Eminence ou Armani, suivant ce qu'il reste en état dans ma sacoche.

Laissant à plus de 2 000 mètres un lac de barrage, cette haute route alpine de la SILVRETTA nous meneras  au Tyrol.

Nous nous dirigeons maintenant vers Innsbruck d'où, après y avoir laissé nos bagages, nous ferons la boucle Stams, Haiming, Oetz,  Sölden, San Leonardo-Jaufenpass du coté italien, et retour au point de départ. 
Stams :
Et son Abbaye aux deux clochers en forme de bulbe.  Elle est sur la route de Saint Jacques de Compostelle. Nous n'y entrons pas (le temps c'est des kms) et ne ferons que le tour du village.
Haiming  :
De la route un autre clocher nous attire. Nous traversons la voie ferrée pour voir de plus près.
     
En regagnant notre point de départ, nous découvront au détour d'un paté de maison une sorte de jardin au gazon anglais décoré de potirons de toutes sortes. Pieds à terre pour en avoir le coeur net.  D'un coté une grande batisse aux armoiries de Christel's hof, et de l'autre une chapelle. En nous approchant nous constatons que chaque variétés, en tas différents, est étiquetée d'un tarif au kg. Nous en déduisons qu'il s'agit d'une vente. Ce doit être la fête des courges !
Oetz :
Village tres décoré jalonné de maisons ornées de fresques. On y trouve la plus vieille auberge du pays.
Längenfeld : une jolie église et encore  un hotel spécial motard. Nous n'en avons testé aucun, ne les trouvant jamais au bon moment.
Sôlden : et son Balck&orange rockbar.

Nous continuons vers le sud pour emprunter le col de Monte Giovo/ Jaufenpass (Italie). La route entre Sölden et Vipiteno est superbe. Un peu mouillée mais superbe. Surtout au dessus des nuages. 
Nous revenons à notre point de départ en fin d'après midi , ce qui nous laissera le temps d'une balade a pieds sur les flancs du Hohe Munde.

Nouvelle journée.
Direction Krimml via la route alpine Gerlos Alpen Strasse. Le tyrol regorge de routes alpines.
Nous sommes le 02 octobre 2013 et nous croisons peu de véhicule. Mais aux beaux jours celle-ci doit tellement foisonner de motards que des panneaux à notre intention y sont implantés. 
Tout comme nombre d'hotels qui nous ouvrent leurs portes en nous favorisant sans doute un certain accueil. Noblesse de coeur ou filon à exploiter ?
 
Krimmler wasserfälle est une chute d'eau d'une hauteur de 380 mètres qui tombe en 3 belles cascades. On la dit la plus haute d'Europe. Dommage qu'elle soit en trois parties, l'architecte a raté un truc grandiose. L'acces est evidement payant.
Bardé de notre équipement nous n'irons la voir que d'en bas.
Sachez qu'il y a un parking spécifique moto.
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement