LE SIDE CAR

 
 
Patrice, je le connais depuis les années 70.
Nous habitions dans la même rue et étions en
primaire ensemble. (oui nous sommes des primaires) 
  
C'était l'un des premiers de la "bande" à rouler en Kreidler ( http://jicre.wifeo.com/kreidler.php ) .
Il est venu tardivement au sidecar, après avoir roulé sur pas mal de motos. Puis lui est venu un réel engouement . 
Mécano au bout des ongles,  (surtout le majeur),  et sa manie de toujours faire des modificatios pour améliorer les moto à son gout, happé (new year) par sa passion, il s'est lancé après avoir passé le stade de la métamorphose, à la création de son engin. 
Tatonnant (en tout bien tout honneur)  il a, à force d'acharnement, (entêté comme il est) réussi à faire des gens vieux (non des envieux), des curieux, des interrogatifs, des etonnés quand il se presente sur les circuit. 


Patrice et Béate

allez voir son blog où vous verrez les étapes .
http://sidecar-83.wifeo.com/

C'est malin...
A force de les voir sur les roulages, ils finissent par me donner l'envie.  Certe, même si je ne pratique pas, l'ambiance cordiale sidecariste sur les paddock est géniale.
Ils se retrouvent de roulages en roulages et se reconnaissent. Pas de jalousie, entre eux mais de l entre aide, sans faire de différence entre les anciens, les débutants, les trapanelles et les machines de compétition.
Ils sont là pour le plaisir et partager leurs passions. Ils se respectent sur  le circuit, s excusant d'un petit signe lors d' un dépassement limite. En ce jour de 7 mars 2010, des pilotes de renommée mondiale comme  la famille LEBLOND n'hésitent pas ce 7 mars 2010 à Ales, à nous inviter pour partager avec grande modestie, un bout de leur table pour un repas abrité du froid et de la pluie. 
A force de me rendre sur les circuits  je reconnais du monde. Si ma moitié se décidait a faire mon singe, je franchirai le pas. Mais je doute de mes capacités. c'est quand meme une pratique particuliere et un peu eloigné du solo.  Dans ce domaine je suis comme le lapin de 3 semaine (sorti du nid comme dirait un pote). Mes premiers tours de roue n'entraveraient-il  pas le bon déroulement d un roulage due a une vitesse peu adaptée ,
Comme beaucoup, bétement, je me disais : "le side pfftt , ça a les inconvénient de la voiture et ceux de la moto",  et n'y voyais pas d avantage. Et bien, non c'est autre chose, et je le constate de jour en jour. Les potes du moto club, losqu'ils prennent les sides n'ont rien a envier à ceux qui sont en deux roues.
Sur les circuit cela semble aussi etre le pied. ...et ça force le respect !  ça me chatouille d'en prendre le guidon...arf ... la vie est dure...
ci dessous petite video d Ales du 7 mars 2010.  



 





Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement