Présentation de mon 400 DRZ - S

 
 

 Voila une description  strictement personnel sur cette moto.

ATTENTION : De petites videos sont paragées ci dessous . 
Elles ne prétendent à aucune présentation ni essai. 
Elles n ont été faite que pour délirer avec le fiston lors de balades. Ce sont de simples moments de rigolade.
Ne pretez pas attention aux détails sonores qui peuvent être amplifiés.


Caractéristiques :

Monocylindre, 4 T, refroidissement liquide - Puissance : 40 ch à 7 600 tr/mn
Partie cycle : Suspensions AV : déb. 295 mm et AR mono amortisseur déb. 295 mm
Freins : avant un disque de Ø 250 mm avec étrier 2 pistons et AR disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
Réservoir de 10 litres
Poids : 132 kg à sec

Compagne idéale pour la promenades  en sentiers battus.  Enduro ou trail tout est bon. Elle est capable de tout sauf du pire ! Presque, car je ne suis pas un pilote mais simplement en herbe et en terre. Jamais  testé en enduro ou  cross. Il est possible que des chevronnés (pas des citroenistes) vous disent le contraire. Je la trouve assez  rigide sur du terreux, herbeux ou caillouteux. Elle passe aussi bien que mon VTT  :o) et le contraire serait afligeant. Elle absorbe parfaitement les bosses grâce à son  amortissement et sa légèreté la rend  maniable. Faut dire que je compare avec mon ancien  KTM 250 GS qui a 25 ans.
Même si elle se sent bien sur le goudron, je l’évite au maximum avec cette monte pneumatique pour préserver les crampons. Quant à sa fiabilité, je pourrais presque m engager pour dire qu'elle n'est  jamais prise au dépourvu même quand la bise fut venue.(lors d'hivernales)
Je conseille simplement la mise sous "optimate" lors d'inutilisation prolongée. Apres renseignement chez Suz, un coupe circuit n'y ferait rien, car le soucis proviendrait du type de batterie ...

Coté moteur c'est un réel plaisir de rouler au ralenti et d avoir la pèche dès la moindre sollicitation de la poignée de gaz. Toujours disponible, sans aucun creux, elle répond au doigt jamais à l œil. La ligne CRD y est peut être pour quelque chose.

pour conclure, je dirais que c est une moto polyvalente et fiable.

 

Video souvenir d une promenade dans les Monts du Lyonnais.
 


 

PREMIER ESSAI DE MA CAM EMBARQUEE UN SOIR DE FEVRIER 2013

Loin d'être une routière (qui va faire 600 kms dans les chemins de terre ?) pourtant force est de constater qu’elle n’est pas inconfortable. Je me pose même la question s’il est possible de se faire la concentre des éléphants avec cette moto au lieu de prendre ma Guzzi.. J’arpente souvent les chemins de ma region 30 ou 50 kms c’est sans problème mais 600 sur le bitume. … Je ne m’interroge . Pas sur la sécurité ou le freinage qui est amplement suffisant mais où mettre les bagages  pour la semaine (tente et autre) . La question reste d’actualité.

 

 

suz neige
 
Rouler sur la  neige molle et épaisse n'est pas un soucis mais les portions de route verglassées sont impraticables. 

Les  pneus  sont pour  l' avant PIELLI Scorpion et arr. VEE RUBBER 68M (ceux montés lors de l achat).  
Comment je verifie mon niveau d huile :
Moteur chaud. moto horizontale. bouchon simplement posé et non vissé !
 
Suite : jicre.wifeo.com/les-elephants-2011.php

 




01/07/2015  Le fiston va utiliser mon DRZ en mode routier pour remplacer momentanément son 650 Transalp.  Je décide de changer la monte des pneus qui est actuellement en Heidenau K60 snow pou les sorties hivernales et enneigées. Je vais m'orienter apres hésitation entre BT 45 , Avon ou Lazertec pour des PR3 ou PR4.
Changement egalement de la couronne arriere. J'etais passé de 14x44 (bien pour le chemin et pneu crampons) en 15x44 qui tirent encore court pour un usage routier. Je vais choisir une demultiplication en 15x40.
Apres essai je m'aperçois que l'étrier avant est grippé. Au demontage les pistons sont completement oxydés, engendrant de ce fait une usure prématurée du disque et des plaquettes. Le materiel est commandé. Disque Brembo, plaquettes Brembo, kit de reparation, Dot 4, et deux pistons. YAPLUKA ( c'est du lapon). 
 

COMPLEMENT MORALISTE : Merci a tous les motards randonneurs de respecter non seulement la nature en n’empruntant que les chemins praticables et autorisés mais aussi les personnes que nous croisons, promeneurs, coureurs, cyclistes, cavaliers, grenouilles, limaces. Cette image est importante si nous voulons continuer a rouler. 
Perso  je n’hésite pas à m’arrêter, voir couper le contact, à leurs passages (sauf pour ceux que je double, lol). C’est simple, ça coute rien et on a souvent un merci et un sourire en retour.






Créer un site
Créer un site