LA
R I D E     2015


 
 
 
Qui                               viendra  ?
Que       sera la Ride cette année ?
Quoi                 dire sur l'origine ?
Dont                   Patillo (pffftttt) ?
                           allons nous ?

Début d'hiver, nous nous réunissons entre amis pour l'organisation d'une nouvelle virée ancestrale.
Cela devrait durer une petite semaine, mais personne n'est certain de rien. Les choses changent et évoluent. Que ce soit dans le coeur de chacun, mais aussi dans les obligations  vie privée ou professionnelle.
L'organisation semble problématique en cette période de grands changements pour tous et personne ne peut s'engager. Definir une date immuable et commune quant à présent, n'est pas possible.

A l'origine nous devions prendre la direction de la corse via la route Napoléon. Partir le matin pour rejoindre le quai d'embarquement en fin d'après midi, je pense Julien et Nico assez présompteux sur cette idée. Le moindre hic et adieu le bateau, adieu les résés. Peut etre même adieu la semaine sur l'ile.

Nous ferons plusieurs reunions chez Silke. A chacune,  les choses évoluent en meme temps que la date approche. 
La corse et son bateau deviennent location dans le sud ouest .
La location d'une semaine devient 5 jours.
Le groupe de 8 devient 7 puis 5 puis 3. 
La semaine de 5 jours se retrécie de 2.
En definitive ce sera LA RIDE à 3 pour 3 jours. Pour les autres ce n'est que partie remise.
C'etait quand même chouette ces réunions préparatoires qui nous ont rassemblés et permis  de nous gaver de paté fait main par Julien.
La préparation d'un voyage c'est déjà voyager, et si tous n'ont pu le concrétiser, nous l'avons quand même partagé.

Nous partirons donc Silke , maChérie et moi.
On ne sait où.
Silke aimerait bien aller du coté du Verdon.
Ok .. on sait  .. : Où qui quand...et tout ça sans résé permettant à qui se libère de se joindre à nous juste qu'au moment du départ, voir nous rejoindre sur la route.

Silke et Macherie me laissent libre cours pour l'itininéraire.
Je propose facultativement celui ci qui sera adopté à l'unanimité : 
VALENCIN -SEPTEME -LA DETOURBE -EYZIN -COUR ET BUIS-
BEAUREPAIRE
HAUTERIVES
MARGES- PEYRINS
ROMANS SUR ISERE
CHABEUIL
CREST
SAOU       repas à «  l’oiseau sur la branche » par hasard
BOURDEAUX -BOUVIERE
NYONS
VAISON LA ROMAINE
MALAUCENE
MT VENTOUX
SAULT            
st CHRISTOL un chouette hébergement trouvé  par hasard > La resclave
SIMIANE  CAMIOL REVEST ST MICHEL L'OBSEVATOIRE
MANOSQUE
VALENSOLE
RIEZ
MOUSTIER STE MARIE 
AIGINES D11
GORGES DU VERDON
ST PALUD SUR VERDON
la route des crêtes. Une boucle en sens unique d’une vingtaine de kms a ne pas rater.
ST PALUD SUR VERDON
GRASSE
CASTELLANE
BAREME
DIGNE LES BAINS  Dodo
SAVINES LE LAC
GAP
veynes -aspres -luc en diois-aix en diois
DIE
Chamaloc - COL DU ROUSSET
LA CHAPELLE EN VERCORS
ST MARCELLIN CHASSELAY ST JEAN DE BOURNAY ARTAS ROCHE
ET RETOUR


Première pause , nous prendrons une table à Saou. Dans un petit restaurant original , L'OISEAU SUR LA BRANCHE. Un repas simple mais gustatif. Les motos sont stationnées à vue .. QUE DEMANDE LE PEUPLE ? oui je sais des Saou, mais nous y sommes !

La monté
e du Verdon est très agréable. Quelques vélos seulement. Pas de camping car. Une bonne date le 27 mai.

Le Ventoux

Ce n'est pas la premiere fois mais je suis toujours admiratif devant ce paysage. Un sentiment de dominer le monde. L'altitude, Les pentes empierrées, l'isolement de la montagne nous permettent un horizon dégagé et lointain. Je me sens comme Zeus sur le mont Olympe. Je rêve éveillé, et c'est au moment que je domine Chronos que je me rend compte qu'il est temps de repartir.

Nous enfourchons nos montures pour encore quelques heures. Il est vrai que je me traine un peu sur le macadam, au grand dam de ces dames . Elles voudraient un peu plus d'entrain (en un mot). Je ne laisse pas un moment de repit, je coupe à droite, à gauche, pour rattraper la route première un peu plus loin. Je ne vous fais pas un dessin, le Gps mode moto route à chèvres est au plus court.. (ce qui double parfois le temps et les distances, mais permet de découvrir le centre de petits hameaux perdus. 

Nous sommes maintenant plateau d'Albion. C'est quoi toutes ces paraboles ? Purée encore un fan du petit écran qui veut capter toutes les chaines. Je pense m'arrêter mais l'habitant n'a pas l'air commode.. Le visage ça va, et encore, de loin il sent le sable chaud, de près le Famas a la ceinture semble me dire que je suis indésirable. Nous ne demandons pas notre reste ..

Chronos revient à la charge .. Il est l'heure, monseigneur... il est l'heure de chercher un hebergement....
Un syndicat d'iniative sur le point de baisser le rideau nous aide.
Nous voila reparti pour SAINT CHRISTOL (84390). Passé le village nous arrivons au gite. C'est route du Bel air mais sur le GPS il faut taper LA RESCLAVE.  Une charmante batisse perdue dans les lavandes nous tend ses murs en pierre. http://laresclave.com/
L'accueil est chaleureux et souriant. Ca ne sonne pas le commercial mais la sincérité.  Ce n'est pas la premiere fois qu'ils reçoivent des motards et il semble que le courant soit  toujours bien passé avec nos congénères.
L'interieur est decoré avec beaucoup de gout.

Nous prendrons deux chambres. Celle-ci sont spacieuses, jolies et fonctionnelles. Nous irons manger dehors.
Le matin nous décidons d'aller faire un petit footing. Nous nous retrouvons rapidemment dans les champs de lavandes malheureusement pas encore en fleur. C'est là que nous prenons conscience combien la region doit être jolie et odorifère avant la récolte. Ce n'est pas merveilleux de revenir du footing , de prendre sa douche et de se retrouver les pieds sous la table pour prendre un petit dejeuner digne de ce nom avec Silke (que l'on a pas vu en basket ).
Moi, je vous dis : c'est ça le bonheur !

C'est reparti direction les gorges du Verdon.

Rien à décrire. Je crois que tous les motards l'ont deja fait une fois. Et il n'y a pas de mot pour décrire ce canyon.. Faut juste le voir. 

Nous referons même un tour en revenant sur St PALUD par la route des crêtes où chaque virage est émerveillement.

Chronos revient à la charge et gagne du terrain. Le combat est rude et il faut avouer que rien ne sert de vouloir rouler comme un lievre. Le mode tortue  est bien plus adapté, sauf que si nous voulons continuer le genre je mate, il nous faut zapper Grasse. Le choix Grasse et sa visite et retour le lendemain mode je ne vois rien ou bien on coupe et nous continuons la balade cool ..

Déjà dix sept heure. Arrêt dodo à Digne les bains. Une douche..un petit encas dans une gargotte en face et repos. Silke est en forme, elle décide d'une promenade pied. faut dire que le Griso  est un chouille plus fatigant sur les petites routes, je ne peux pas dire que je voyage Pullman. on a aussi le footing du matin dans les pattes.

A la remontée nous passeron par Lac de Serre Ponçon où nous nous arretons aux Demoiselles coiffées de Pontis

Ensuite le Col du Rousset .. C 'est là que Machérie prend le coup de sang et on voit disparaitre le superduke au premier virage. Le pneu arrière fume, la roue avant lève, les virages sont tous pris en glisse, le 990 superduke en redemande. Elle redouble d'agressivité et dépasse deux R1 écoeurés qui se tiraient la bourre, la pousssiere vole, les feuilles tombent des arbres.
Bon, j'affabule un peu.. 
Bien qu'elle soit arrivée avant nous, elle n'a pas eu le temps de se recoiffer qu'on etait sur elle. Je precise qu'elle nous a pris par surprise. Nous , on roulait peinard quand elle a pris ce coup de folie .. (mais ça lui fait plaisir, krrr krrr )

Enfin nous voilà rentrés la tête  pleine de souvenirs de  ces 750 bornes.

La ride en photos




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement