HOLLANDE

Nous devrions citer ce pays en le nommant Pays Bas. Effectivement il est vraiment bas et la Hollande n'en est qu'une province. Mais je maintiens le titre de ce voyage car le but cette fois ci était à proprement parler la Hollande. 
 
 
Nous prendrons, le lendemain, le car (la station est à 5 mns de l hotel) qui nous amène à la gare centrale d'Amsterdam. Diverses lignes y amènent et le temps d attente ne depasse pas pas les 10 minutes.  Nous sommes soulagé du stationnemment et c'est l'esprit et les bras librs que nous pourrons nous promener toute la journée. 
Que dire d'Amsterdam ?  
Tant de choses,  que je préfére que vous alliez vous rincer l'oeil sur les sites et les guides touristiques.


on ne peut plus classique




 
J'ai maintenant dans l'idée de me rendre sur Ameland l'une des iles au Nord ouest.
Pour cette fois ci, nous n'allons pas traverser un barrage mais une digue. LA digue, la grande du Nord ! Celle de 32 kilomètres . Cela laisse songeur quand on pense à nos ruisseaux qui débordent à la moindre pluie persistante et aux nombreuses habitations devastées par l'eau et la boue chaque hiver. 

 
Les petites routes sont assez sympa et très typiques.

 

Nous arrivons à Holwerrd sous une pluie torrentielle avec des grelons, du vent et du froid !
Attendre le bateau pour traverser. Ne pas 
être sûr d'un hebergement sur l'ile et risquer d'y être bloqués, nous rend perplexe. Nous doutons que ce soit une bonne idée.
Nous y renonçons et continuons vers Assen pour voir le circuit puis entamer la redescente vers chez nous. Nous ne referons pas la visite du Hoge Veluwe.
La halte se fera à Nijmegen qu'on dit la plus ancienne ville des pays bas.
Pas facile d'y circuler. Pas facile de trouver l'hebergement pour nous et un abri pour la brêle. Finalement on trouve l'hotel dans une rue pietonne. On y pose les bagages, il est 17h30. L'hotel fait brasserie et nous dinerons sur place. Il y a dèjà beaucoup de monde installé. L'hotelier nous indique où stationner la moto. On refait le tour de la ville pour nous y rendre. C'est un immense parking vide avec au milieu un panneau indiquant l'emplacement des stationnements motos.
Je ne sais pas pourquoi, je le sens pas. Je préfère trouver ailleurs. Nous trouveons dans un parking souterrain payant. Horreur celui ci est interdit aux motos. Je cherche, mais nib.  ça commence a me saouler. Du coup tant pis. Je vois une moto déjà garée dans le parking et je décide de faire pareil . Bien m'en pris car le lendemain nous découvrons sur le parking exterieur des traces de rodéo !
Il est au moins 18h30 quand nous retournons à la brasserie. Celle-ci est désertée et les petits déjeuner en place pour le lendemain !
Nous irons diner ailleurs mais tous les lieux de restauration sont fermés. Nous finirons avec un sandwich salade et quelques bières dans un pub .
On s'arretera encore à Liege qui ne vaut pas specialement le detour. Une balade dans les rues à déambuler nous permet neanmoins de découvrir l'Eglise Saint Jacques et d'y voir son fabuleux plafond.
Un guide bénévole nous contera quelques histoires.

La suite de notre retour, se fera par Spa - Francorchamps. J'y changerai mon pneu arriere chez Kockelmann Motos où j'ai eu un excellent accueil. Le pneu est changé dans la 1/2 heure, le temps de faire le tour du magasin, discuter le bout de gras avec le vendeur, et hop c'est reparti.


 
Nous avons fait un voyage agréable de 3 400 kilometres. Vu et revu quelques belles choses. Les rues manquaient un peu d'animation en soirée.  Les gens semblent plutôt sérieux et casaniers. Nous n'avons peut etre pas fréquentés les bons endroits.
Les routes, si elles sont le paradi des vélos, ne sont pas faites pour les deux roues motorisés que nous avons très peu croisé. Sûr, ça manque de virolos......
Le but floral à été atteint, et les souvenirs, eux, ne faneront pas !
On aura eu le merite d'avoir roulé sous le niveau de la mer sans tuba.


Difficile la rédaction de ce C.R car pas d'anecdote, pas de paysage mirifique mais plutot pastoral. Une balade champêtre au rythme des moulins et des canaux.
Une certaine douceur de vivre avec des gens agréables et simples. C'est un pays à decouvrir et j'espere que cela vous donnera envie et vous orientera dans vos futures étapes. 


 






Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement